Simulation Air Soft

Opération Jambe de bois

Aller en bas

Opération Jambe de bois

Message  marcwolf le Ven 30 Nov - 7:25




Opération Jambe de bois (hébreu : מבצע רגל עץ ou Mivtza Regel Etz) est le nom de code donné au raid de l'armée de l'air israélienne survenu le 1er octobre 1985, ordonné par le Premier ministre israélien de l'époque Shimon Peres, contre le quartier-général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Hammam Chott (Tunisie).
L'un des objectifs de l'intervention militaire israélienne au Liban de 1982 est de repousser l'OLP hors du Liban du Sud, région qui est utilisée comme base pour lancer des attaques contre le territoire israélien. Après avoir quitté le Liban, Yasser Arafat choisit un autre pays arabe, la Tunisie, pour y installer le quartier général de l'OLP.
Le 25 septembre 1985, trois civils israéliens sont assassinés sur leur yacht au large de la côte chypriote, à Larnaca. Cet assassinat se voulait de la part de ses auteurs comme une vengeance contre une décennie de politique israélienne basée sur des détournements dans les eaux internationales. Le cabinet israélien décide alors immédiatement de venger cette attaque et choisit de viser les bureaux de l'OLP à Hammam Chott (au sud de Tunis). Israël a par la suite concédé que cet assassinat était probablement lié à la Syrie et que, même si la Tunisie n'y était pas liée, elle constituait néanmoins une cible bien plus facile et sans défense.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le 1er octobre, à 7 heures du matin, dix F-15 Eagle et deux Boeing 707 ravitailleurs décollent en direction de la Tunisie (deux d'entre eux ne sont pas chargés de bombes et sont chargés de l'escorte) pour une mission longue visant un objectif distant de 3 000 kilomètres. Le ravitaillement des avions se fait en vol à mi-chemin vers 10 heures.
Les avions ne trouvent aucune opposition pour les empêcher de pénétrer l'espace aérien tunisien et de bombarder le quartier-général de l'OLP en bord de mer d'où Arafat est absent (car se recueillant sur la dépouille de l'ancien ministre tunisien Abdallah Farhat). Israël revendique le décès d'une soixantaine de militants de l'OLP dont des dirigeants de la Force 17 et précise avoir cherché à éviter toute victime civile. La Tunisie dénombre 68 morts (50 Palestiniens et 18 Tunisiens), tués par les « bombes intelligentes [israéliennes] qui les ont déchiquetés », avec une centaine de blessés et des dégâts matériels estimés à six millions de dollars.
Les États-Unis, de par leurs six navires de guerre en Méditerranée et leurs agences de renseignement, ne pouvaient ignorer l'approche des F-15 et des bombardiers en direction de la Tunisie. Cependant, bien qu'elle fût leur alliée, ils ne l'ont pas prévenue.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
marcwolf
marcwolf
Admin

Messages : 2059
Points : 6104
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 54
Localisation : martigues

Voir le profil de l'utilisateur http://simulation-airsoft.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum