Simulation Air Soft

D'ex-soldats français dans les rangs de l'État islamique (j'ai honte!)

Aller en bas

D'ex-soldats français dans les rangs de l'État islamique (j'ai honte!)

Message  marcwolf le Jeu 22 Jan - 8:57

[img][/img]


L'information fait l'effet d'une bombe. Selon RFI et le quotidien L'Opinion, une dizaine d'anciens militaires français combattent actuellement sous l'étendard djihadiste en Irak et en Syrie, dont la majorité servirait l'organisation État islamique, ce qu'a partiellement confirmé le ministre de la Défense. "Les cas d'anciens militaires tentés par une aventure djihadiste sont d'une extrême rareté", a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d'une conférence de presse portant sur les nouvelles mesures antiterroristes prises par le gouvernement français. "La DPSD (Direction de la protection et de la sécurité de la défense) va renforcer sa vigilance et les moyens affectés à la DPSD vont être augmentés", a-t-il ajouté.

Les profils sont variés et concerneraient aussi bien des Français de culture arabo-musulmane que des convertis. D'après le journaliste David Thomson, auteur de l'article de RFI et spécialiste de la mouvance djihadiste, l'un d'eux se trouverait à la tête d'un groupe d'une dizaine de jeunes combattants français qu'il aurait formés aux armes dans la région de Deir ez-Zor, à l'est de la Syrie. D'autres soldats, des jeunes d'une vingtaine d'années, seraient experts en explosifs. Parmi les djihadistes figureraient d'anciens soldats de la Légion étrangère mais aussi d'ex-parachutistes. À en croire le reporter, certains d'entre eux ont eux-mêmes annoncé leur passé de soldat français sur les réseaux sociaux.

De son côté, L'Opinion croit savoir que l'un de ces djihadistes a servi au 1er régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) de Bayonne (sud-ouest), un régiment d'élite de l'armée française rattaché au Commandement des opérations spéciales. D'après le quotidien, l'individu, un ancien des forces spéciales issu d'une famille originaire du Maghreb, y a suivi une formation de commando en techniques de combat, tir et survie. À l'issue d'un engagement de cinq ans, il a alors rejoint une société de sécurité privée pour laquelle il a travaillé sur des sites pétroliers dans la péninsule arabique, poursuit L'Opinion sur son site internet. "C'est alors qu'il s'est progressivement radicalisé, se laissant pousser la barbe et adhérant à l'idéologie islamiste", écrit le quotidien, ajoutant, de sources proches du dossier, qu'il aurait ensuite été licencié et aurait rejoint la Syrie.

La révélation de ces cas est hautement problématique pour la France. Bien plus que le millier de Français déjà impliqués dans le djihad en Syrie, ces combattants d'un nouveau genre demeurent extrêmement dangereux puisqu'ils ont été formés au maniement des armes en France, et pourraient causer d'autant plus de dégâts s'ils revenaient dans l'Hexagone. En octobre dernier, le site américain D'après l'hebdomadaire L'Express, qui a retracé son parcours, le jeune homme avait simplement participé à un state d'entraînement sportif près de l'école Saint-Cyr, ce qui a entraîné la confusion du site américain. Le 6 novembre dernier, le Pentagone a annoncé que le jeune djihadiste avait été probablement tué par une frappe américaine en Syrie.
avatar
marcwolf
Admin

Messages : 2019
Points : 5984
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 54
Localisation : martigues

Voir le profil de l'utilisateur http://simulation-airsoft.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum