Simulation Air Soft

presentation du systheme : FELIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

presentation du systheme : FELIN

Message  marcwolf le Mer 5 Fév - 7:47

Système individuel et modulaire, complet et cohérent, FELIN améliore notablement les fonctions de protection, d'observation, de communication, d'agression, de mobilité et de soutien des combattants au contact direct de l'adversaire.
http://i56.servimg.com/u/f56/14/16/37/49/felin110.jpg
Le programme FELIN comprend :
- le développement des équipements individuels dans leurs différentes versions, des moyens spécifiques, des moyens collectifs de rechargement des batteries, du SIT (système d'information terminal) du combattant débarqué et des kits véhicules ;
- la fourniture de 358 équipements de présérie destinés aux essais;
- la validation du système complet en vue de son adoption et de sa mise en service opérationnel ;
- la réalisation des équipements destinés à l'infanterie et aux autres armes (ABC, Génie, Artillerie);
- le développement et la réalisation du système de soutien.
Le système s'articule autour de cinq fonctions indissociables
- Capacité d'agression : augmentation de l'efficacité du tir de l'armement individuel (FAMAS) par l'amélioration de la conduite du tir et la capacité tout temps.
- Capacité de protection : protection du combattant (armes létales et non létales) et diminution des risques d'être repéré (« signature »), tout en lui assurant un maximum de confort.
- Observation et Communication : diminution des délais d'acheminement de l'information individuelle et collective. Cette fonction couvre tous les aspects liés à la gestion de l'information (réception, transmission et traitement).
- Soutien : prise en compte du besoin en énergie, alimentation et du soutien santé.
- Mobilité : amélioration de la mobilité ; combattant à terre ou dans les différents modes de transport et plus particulièrement le VBCI.
http://i56.servimg.com/u/f56/14/16/37/49/felin210.jpg

L'équipement individuel comprend :

• une structure d'accueil : surveste de combat.
• une tenue de combat : effets d'habillement adaptés à la spécificité de l'infanterie - sac à dos compartimenté. La protection des soldats a été tout particulièrement étudiée. Ainsi, la tenue de combat au camouflage spécifique et de faible signature infrarouge, présente une très faible sensibilité au feu, et est dotée d'une bonne résistance mécanique et même d'un traitement anti-moustique. Elle intègre des protections souples et modulaires aux coudes, aux genoux et aux mains, contre les armes de poing et les couteaux. Pour les ambiances NBC (Nucléaire, Bactériologique, Chimique), les combattants disposent d'une tenue à port permanent intégrant la technologie microbilles, d'un masque avec assistance respiratoire filtrante et d'une alimentation en eau en atmosphère contaminée.
• des modules de protection : gilet de protection balistique - visière pare-éclats ; FELIN offre au combattant une protection optimale et modulaire grâce à un gilet en kevlar très ergonomique qui couvre complètement tous ses organes vitaux ainsi que ses épaules et son cou et apporte une meilleure protection contre les effets des armes modernes de petit calibre. La tête bénéficie d'un casque ergonomique et léger, de lunettes de protection laser, d'une visière et d'une protection maxillaire pare éclats.
• des équipements électroniques : jumelles de vision nocturne - poste de communication intra groupe - GPS ; Chaque homme dispose d'une IHM (Interface Homme Machine) avec écran couleur et d'une radio personnelle reliée au RIF (Réseau d'Information Fantassin) et dotée d'un GPS intégré et d'un bandeau communicant ostéophonique. Il peut ainsi échanger des informations audio, y compris en mode conférence, des messages d'alerte, des données, des images et de la vidéo. Grâce au bandeau ostéophonique, les communications sont discrètes ; l'écoute n'est pas perturbée par les bruits ambiants et ne les masque pas.
• un équipement de tête : outre l'ostéophone pour les communications radio l'équipement de tête comprend une jumelle de tête à intensification de lumière compacte, permettant l'affichage vidéo multi sources.
• une arme équipée : pointeur laser ou viseur clair - lunettes d'armes infrarouge (Sword T&D – voir ci-dessous) à intensification de lumière ; le système de visée des armes, complètement réétudié, facilite la neutralisation des adversaires de jour comme de nuit. FELIN améliore le combat de nuit par des capacités d'observation et de positionnement accrues et permet la visée déportée. L'évaluation technico-opérationnelle conduite en 2009 a montré que la portée des tirs du Famas est améliorée de 70% de jour (500 m au lieu de 300) et de 160% de nuit (400 m au lieu de 150).
http://i56.servimg.com/u/f56/14/16/37/49/felin310.jpg

http://i56.servimg.com/u/f56/14/16/37/49/felin410.jpg

Des équipements spécifiques complètent la dotation des chefs (groupes et sections) : le chef de section FELIN dispose d'un système d'information terminal sur un micro-ordinateur portable tactique pour communiquer avec son commandement. FELIN participe ainsi de l'extension de la Numérisation de l'espace de bataille (NEB) jusqu'aux niveaux des unités au contact. Le SIT COMDE (Système d'Information Tactique du Combattant Débarqué) constitue le centre nodal des réseaux SIT et SIR (régimentaire). Doté d'un écran tactile couleur, il permet au chef de section de gérer la situation tactique à l'aide d'une cartographie multi formats, d'une messagerie intégrée, de l'affichage des positions amies/ennemies (BFT/RFT – Blue and Red Force Tracking). Il intègre les données et vidéo en provenance des senseurs : lunettes d'armes, jumelles multifonctions, etc. Les chefs de groupes disposent de jumelles infrarouges multifonctions JIM MR
http://i56.servimg.com/u/f56/14/16/37/49/felin510.jpg

Les combattants spécialisés (tireurs MINIMI, FRF2) dispose également d'un lot d'équipements spécifiques. La portée efficace de jour pour le FRF2 passe à 800 m (600 m la nuit). Il est équipé d'une lunette infrarouge avec télémètre laser (Sword sniper ).

Des équipements collectifs permettent le soutien de la section (rechargement des batteries).
Des kits d'intégration dans les véhicules fournissent les moyens nécessaires aux combattants à bord des véhicules de combat. La valorisation des VAB en VAB KIV (kit d'intégration véhicule) permet au groupe FELIN d'être motorisé tout en disposant dès à présent des capacités "énergie et emport" sans attendre l'arrivée du futur VBMR (véhicule blindé multi-rôles) dont les premiers exemplaires sont prévus à compter de 2015.

Cette valorisation se déroule en deux phases :

• une phase "prédisposition" réalisée chez l'industriel (RTD) [mise en place de pattes d'accrochage...]

• une phase "FELINisation" avec intégration du KIV dans le VAB (SAGEM)

Les principaux retrofits concernent deux grands domaines :

• "domaine énergie" avec intégration du chargeur de sources multiples (CSM) permettant de recharger les batteries nécessaires au fonctionnement de FELIN et intégration de cordons individuels d'alimentation pour chaque combattant FELIN ;

• "domaine emport" avec mise en place de coffres (lunettes, jumelles...).

1 200 VAB sur les 2 200 que compte l'armée de Terre sont concernés par cette valorisation qui a débuté en 2011 et se terminera en 2013. Les dix premiers exemplaires ont été livrés au 1er RI et au 13e BCA en janvier 2011.


Contraintes logistiques

A titre d'exemple, l'équipement du 1er Régiment d'Infanterie a consisté en :

•250 palettes et 250 m3 de matériel

• plus de 65 000 articles distribués

• 6 semaines de perception et 6 semaines d'appropriation

• 30 primo-formateurs (officiers et sous-officiers ayant suivi un stage spécifique à l'Ecole de l'infanterie afin d'encadrer et contrôler la perception et l'appropriation).

Pour chaque fantassin FELIN

• 29 kg de masse totale

• 72 heures d'autonomie (pour une section en phase de combat)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- 358 systèmes de présérie, livrés en décembre 2008, ont été évalués par plusieurs unités (Régiment de marche du Tchad, le 13° Bataillon des chasseurs alpins et le 8° Régiment de parachutistes d'infanterie de marine, sous le pilotage de la section technique de l'armée de terre) au cours du premier semestre 2009 dans différentes zones géographiques extrêmes (montagne, jungle, désert - au centre d'entraînement et d'instruction au tir opérationnel du Larzac, au centre d'entraînement au combat en zone urbaine de Sissonne, mais aussi en Guyane et à Djibouti.). Neuf mois qui ont permis de valider les performances et l'ergonomie du système combattant.
- 1 740 équipements FELIN livrés 2010. Les 90 premiers systèmes FELIN de série ont équipé l'Ecole de l'infanterie de Montpellier pour assurer la formation initiale des instructeurs de l'armée de terre. La première unité de combat dotée du FELIN, le 1er Régiment d'infanterie (Sarrebourg), a été équipée à partir de septembre 2010, suivie par le 13e Bataillon de chasseurs alpins (Chambéry) à partir de la fin de l'année 2010.
- 4 036 systèmes ont été livrés en 2011.
- Chaque année quatre nouveaux régiments doivent être équipés.
avatar
marcwolf
Admin

Messages : 1888
Points : 5593
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 53
Localisation : martigues

Voir le profil de l'utilisateur http://simulation-airsoft.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum