Simulation Air Soft

Crysis 3 ( sortie le 21 fevrier 2013 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crysis 3 ( sortie le 21 fevrier 2013 )

Message  marcwolf le Mar 11 Déc - 7:52

Ambiance post-apocalyptique tropicale et luxuriante, effets d’ombres et de lumières à gogo, animations environnementales bien troussées : pas de doute, Crytek a vraiment poussé le bouchon très loin au niveau de l’esthétique qui affiche des graphismes particulièrement détaillés. Bonne nouvelle : l’aventure ne paraît pas seulement belle mais semble proposer aussi un challenge relevé. C’est en tout cas ce que le joueur éprouve lors de la mission jouable divisée en trois phases successives. La première prend place dans une grande gare désaffectée, à ciel ouvert, où se trouvent quelques wagons envahis par la végétation. Dans la peau de Prophet, il est nécessaire de rejoindre la sortie en hauteur puis de se suspendre à un filin et glisser en dehors des lieux. Evidemment, cela est plus facile à dire qu’à faire car les soldats du CELL sont présents un peu partout. Libre à vous de les attaquer de front ou de tenter la manière furtive en recourant aux pouvoirs de votre Nanosuit - invisibilité temporaire et sauts puissants compris - afin de les poignarder ou de les étrangler par derrière. Gare néanmoins à la difficulté (il y a cinq degrés existants) car les ennemis sont plutôt coriaces : de multiples snipers sont postés en hauteur et quelques mitrailleuses lourdes fixes – heureusement destructibles - tirent automatiquement sur vous dès qu’elles vous détectent. La mort est donc souvent inéluctable, malgré vos pouvoirs, si vous n’observez pas suffisamment les alentours. D’ailleurs, un bon moyen de repérer les soldats, souvent dissimulés dans les décors, reste la Nanovision – accessible en maintenant la croix directionnelle en haut – qui permet de détecter la chaleur des corps. Autre conseil efficace : se mettre à l’abri et faire une petite pause en cas de blessures afin que la jauge de vie du personnage remonte doucement à son maximum…

Des environnements ouverts dans Crysis 3 ? Pas tant que ça !

Une fois parvenu à l’extérieur du bâtiment, la seconde phase de la mission débute : il faut désormais traverser un champ de hautes herbes dans lequel pourrit une poignée de bus, mais surtout où évoluent des monstres agressifs dans la lignée des vélociraptors du long-métrage Jurassic Park. Cette séquence de jeu ressemble d’ailleurs un peu à un des moments du film. A l’exception qu’ici, le joueur dispose d’armes convenables, dont un très efficace fusil à pompe, pour repousser les assauts surprises des bestioles qui offrent quelques sueurs froides bienvenues. Arrivé au bout du champ, vous pouvez vous emparer – pour le fun - d’un imposant lance-grenades capable de faire des ravages parmi les pseudo-vélociraptors. Mais inutile de s’attarder puisqu’il faut rejoindre ensuite votre coéquipier Psycho pour entamer la troisième et dernière partie de la mission. A partir de ce moment-là, vous faites équipe avec lui et il faut le suivre en permanence. Très vite, le duo se retrouve sur le toit d’un wagon en mouvement, propulsé par vos soins grâce à la puissance de votre Nanosuit. Dans cette position, vous devez alors zigouiller un maximum d’ennemis des deux côtés du wagon en marche, sous peine de se voir assailli et blessé gravement. Au bout de la voie, le wagon défonce finalement un portail métallique et s’encastre dans un pylône, brisant net son élan. Après une cinématique honnêtement réalisée, le joueur reprend brièvement le contrôle de Prophet afin de faire sauter un char qui déboule alors, à l’aide d’une sorte de C4. Fin de la démo en solo qui - dans l’ensemble - se révèle sympathique, même si le niveau de difficulté semble un peu trop élevé et que la scène autour du wagon s’avère bavarde et trop scriptée…

Attention, une flèche ne tue pas systématiquement en un coup.

Si Crysis 2 affichait plusieurs modes de jeu en ligne particulièrement classiques, ce nouvel opus devrait donner davantage dans l’originalité. Ainsi, il a été possible de pratiquer le mode CELL VS Hunters qui voit s’affronter 24 joueurs (12 contre 12). Celui-ci débute de la même manière, par exemple, que le mode Opérations dans Killzone 3, c’est-à-dire avec cinématique d’introduction et débarquement des joueurs au beau milieu d’une zone. Chaque partie se déroule en 5 rounds de 2 minutes chacun. Le principe est d’incarner à tour de rôle des soldats CELL et des Hunters. Vous commencez donc dans la peau d’un soldat CELL, à choisir parmi trois classes disponibles : Ranger, Sniper et Close-Quarter. Chaque catégorie dispose d’un pistolet et d’une arme complémentaire (mitrailleuse M19, fusil sniper…) mais avec des munitions limitées. Néanmoins, de temps à autre, une caisse de munitions apparaît en un endroit de la carte. Toutes les classes offrent deux avantages durant le combat. Ainsi, le Ranger ne se fatigue pas et peut transporter n’importe quel objet ou arme sans être alourdi dans ses déplacements. Le Sniper est capable de switcher plus rapidement entre ses deux armes et voit les balles ennemies tracer leur sillage dans l’air (idéal donc pour les repérer). Enfin, le Close-Quarter se déplace plus rapidement et brouille le radar des Hunters les plus proches. Last but not least : les Hunters, de leur côté, sont dotés d’une énergie vitale boostée au maximum et d’un seul arc en tant qu’arme, mais leurs pouvoirs sont actifs en permanence (invisibilité, saut…). A noter qu’une flèche ne tue pas en un coup un CELL, excepté si l’arc est tendu au maximum (on maintient une touche pour armer l’arc et on la relâche pour tirer la flèche). Les Hunters doivent donc éliminer l’intégralité des CELL pendant la limite de temps du round. L’originalité est que chaque soldat CELL tué se réincarne ensuite en Hunter ! Ce qui apporte un certain stress aux survivants CELL qui voient le nombre de compagnons diminuer à vue d’œil via un mini tableau en haut à gauche de l’écran. Les CELL ont donc pour obligation de survivre le plus longtemps possible. Une fois la partie terminée (tous les CELL sont morts ou le temps limite est écoulé), les rôles sont inversés. Résultat : le fun se révèle immédiat dès les premières parties. Avec toutefois un effet pervers qui pourra en agacer plus d’un : pour se défendre, les CELL doivent éliminer les Hunters attaquant mais ils peuvent aussi rester cachés tranquillement jusqu’à la fin du round. Ce qui fera la grande joie des « campeurs » (même si le nombre de points récupérés pour débloquer du contenu bonus est moindre comparé aux joueurs plus offensifs). D’autant que l’unique carte testée - un petit aéroport désaffecté - regorge de cachettes et de buissons touffus ! Quoi qu’il en soit, Crysis 3 semble avoir le mérite de jouer les cartes combinées du fun, de l’originalité et du défi, le tout servi en plus par une esthétique assez bluffante. Bref, un FPS peut-être en passe de devenir un des titres incontournables de 2013…
source : http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00018087-crysis-3-preview.htm
http://i46.servimg.com/u/f46/14/16/37/49/jaquet13.jpghttp://i46.servimg.com/u/f46/14/16/37/49/crysis14.jpghttp://i46.servimg.com/u/f46/14/16/37/49/crysis16.jpghttp://i46.servimg.com/u/f46/14/16/37/49/crysis18.jpg
avatar
marcwolf
Admin

Messages : 1872
Points : 5545
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 53
Localisation : martigues

Voir le profil de l'utilisateur http://simulation-airsoft.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum