Simulation Air Soft

une grande unitee : Le Rhodesian Light Infantry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une grande unitee : Le Rhodesian Light Infantry

Message  marcwolf le Jeu 26 Jan - 8:54

Le 1/ RLI est officiellement constitué en février 1961 en tant que bataillon d’infanterie « européen » de l’Armée de la Federation of Rhodesia and Nyasaland (ou Central Africa Federation). Il s’établit d’abord à Bulawayo, son personnel étant prélevé sur la N°1 Training Unit (qui servira aussi lors de la création des SAS et de l’escadron de reconnaissance des Selous Scouts). Il s’installe à Cranbourne Barracks, près de Salisbury lors de son retour d’opération sur la frontière avec le Congo.
En 1964 le 1/RLI est transformé en unité commando et gagne le fameux béret vert. Les compagnies deviennent des Commandos. Les pelotons, des Troops, le fantassin, un Trooper ou Troopie.
Il se compose de 3 Commandos + 1 Support Commando (tout d’abord spécialisé dans les mortiers et la reconnaissance, ce dernier ajoute une section de Génie d’assaut et une section Anti-Tank à son effectif en 1976) + 1 troop d’Entraînement + 1 troop de Transmission + Commandement et Services.
L’instruction est dure, les opérations de terrains sont lourdes (en général 5 semaines pour 2 semaines de
« repos »). Le RLI joue sur la qualité de ses recrues plus que sur la quantité. A titre d’exemple, en 1979 les 4 Commandos du RLI (1, 2, 3 et Support) sont crédités de 1700 pertes pour l’ennemi, dont 470 pour le seul Support Commando.
Unité d’élite fortement décorée, le RLI développe un fort esprit de Corps, aidé en cela par des officiers qui n’hésitent pas à aller au feu avec leurs hommes. Il capte rapidement l’attention du public et gagne 2 surnoms :
« The Incredibles » et, le plus utilisé, « The Saints ». Sa mascotte est un guépard.



Les Troopies sont la colonne vertébrale des missions Fire Force et détiennent probablement le record de sauts opérationnels pour une seule unité. En 1977, le RLI devient une unité aéroportée et tous ses membres obtiennent leur brevet de parachutistes. Lorsqu’il ne participe pas aux missions Fire Force, le RLI est souvent employé pour les opex, avec les SAS et les Selous Scouts.
Le RLI a la particularité d’être une des 2 seules unités entièrement blanche des RSF avec les SAS. Sa réputation d’excellence attire de nombreux vétérans d’autres armées, principalement sud-africains, britanniques, américains et australiens (entre 25 et 30% de l’effectif à la fin de la guerre).
Cinq officiers et 80 hommes ont été tués par l’ennemi entre 1966 et 1979. Seize sont morts en opération d’autres causes (accidents…).
Le 1/RLI est dissous en octobre 1980 et remplacé à Cranbourne Barrack par le 1st Commando Battalion, Zimbabwe National Army.
il ont aide les francais en rdc .http://i46.servimg.com/u/f46/14/16/37/49/rli10.jpg
avatar
marcwolf
Admin

Messages : 1837
Points : 5440
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 52
Localisation : martigues

Voir le profil de l'utilisateur http://simulation-airsoft.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum