Simulation Air Soft

le Lockheed U-2 ( avion espion)......a la ba 125 (isres) de 1995-1999.

Aller en bas

le Lockheed U-2 ( avion espion)......a la ba 125 (isres) de 1995-1999.

Message  marcwolf le Mer 28 Mar - 6:34









Le Lockheed U-2 est un avion de reconnaissance qui fut utilisé intensivement durant la guerre froide par les États-Unis, notamment pour observer les territoires soviétiques. Il est toujours en service aujourd'hui, bien que modifié.
-la Base aérienne 125 Istres-Le Tubé en France (de décembre 1995 à 1999, un détachement de trois appareils du 9th reconnaissance squadron de Beale AFB, précédemment déployés au Royaume-Uni, pour les rapprocher de l'ex-Yougoslavie)-
Le premier objectif était de repérer et de photographier les sites de missiles stratégiques intercontinentaux dans le cadre des programmes de reconnaissance aérienne de l'Office of Special Activities de la Direction de la science et technologie de la CIA et les premiers vols d'espionnage du Lockheed U-2 eurent lieu en 1956.
L'appareil devient célèbre dans le monde entier le 1er mai 1960 lorsqu'un Lockheed U-2 fut abattu au-dessus de l'URSS, causant, en pleine guerre froide, une tension extrême entre les Américains et les Soviétiques. Son pilote, Francis Gary Powers, fut condamné à dix ans de prison puis échangé contre un espion soviétique capturé par les Américains.
On retrouve, à nouveau, le Lockheed U-2 sur le devant de la scène en 1962, lors de la crise des missiles de Cuba, car c'est grâce aux neuf cent vingt huit clichés pris par un de ces appareils le 14 octobre 1962 durant un survol de six minutes qu'est apportée à l'ONU la preuve de la présence de rampes de lancement de missiles sur l'île de Cuba.
En 1981, les États-Unis mettent en service le TR-1, dérivé tactique plus grand, plus moderne et mieux équipé en électronique que le Lockheed U-2. En 1992, tous les U-2 et TR-1 reprennent la dénomination commune d'U-2 ou TU-2 (pour les biplaces). Par la suite, et au vu de sa vulnérabilité, son rôle diminue au profit du SR-71 beaucoup plus rapide et, surtout, des satellites espions, plus discrets bien qu'ils soient beaucoup plus chers et moins souples à utiliser. Un satellite dispose de capteurs optiques, électroniques et de radars qui lui permettent d'accomplir sa mission à haute altitude, hors de l'espace aérien du pays surveillé.


avatar
marcwolf
Admin

Messages : 2052
Points : 6083
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 54
Localisation : martigues

Voir le profil de l'utilisateur http://simulation-airsoft.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum